8 janv. 2007

Le Web 2007 et les sept P : Prix - Prediction 2007

Encore ici, je diffère profondément sur le billet de Pascal. Mon point de vue est toutefois grandement teinté du précédent billet où je crois plus aux sites informationnels que promotionnels.

Je fais mettrais même en lumière une comparaison de la situation de la publicité traditionnelles des fabricants américains de voitures (et SUV gourmands en carburant) versus l'offre publicitaire asiatique en amérique. De la poudre au yeux, -même à coût de milliards versus quelques millions-, qui finalement ne paie plus, même pour des marchés hyper-traditionnels. Alors les mecs, quel rébarbatif pour les internautes en 2007.
2- Le prix
Les coûts de développement des produits web augmenteront et leur valeur aussi.

D’une part, les taux horaire seront en hausse. L’arrivée des agences traditionnelles en interactivité et la pénurie de ressources qualifiées ne sont pas étrangères à ce phénomène. De plus, les UDA et Actra de ce monde ajouteront définitivement le Web à leur réglementation. Coûts supplémentaires en vus.

D’autre part, la performance des opérations Web maintenant mieux connue et définitivement démarginalisée, leurs investissements et leurs valeurs exploseront. Ça nous rappelle une certaine bulle. Il y a effectivement la même valorisation, les ratios cours/bénéfices seront à suivre…
Je ne crois pas que les prix augmenteront, -en général-, à moins de vouloir le top nutch de la dernière technologie Ajaxienne ou au pire Flasheuse.

Si on compare le coût de dévelopment d'un site en 99-2000 avec celui d'aujourd'hui, la tendance est baissière. Un site de commerce électronique en bas de $50K était à peu près impensable en 2000 et aujourd'hui la moitié de ce budget permet de s'en offir un. La grande majorité des éléments menant à une présence en ligne ont diminués de coût depuis les dernières années. La concurrence sur les noms de domaine et l'hébergement a grandement fait chuté leur prix. La programmation a elle aussi vu une énorme baisse de prix grâce aux logiciels libres style Php/MySql et des outils à la Ruby on Rail. De plus, les librairies de code source ouvert, les CMS adaptables comme Joomla facilitent grandement le déploiement de solution Web. Seuls éléments moins affectés par la tendance à la baisse sont la direction artistique (graphisme) et la rédaction, quoi que le "outsourcing" de divers phases en pays en dévelopment soit à la mode.

Quant aux Actra et UDA, je ne vois vraiment pas le "timing" ici, spécialement en 2007 où il n'y a pas encore de modèle d'affaire et de métriques efficaces surtout pour le "streaming". Ne mettons pas la charue devant les boeufs et regardont des modèeles similaires. Quant à l'UDA, outre son changement de président(e), je ne crois pas que ce soit avant deux années qu'elle soit en mesure de réglementer.

Pour ce qui est des investissements, je suis en accord avec Pascal, ils risquent de croître de façon surprenante, mais vus les arguments ci-haut, je ne crois pas au risque d'explosion exagérée des prix.

Technorati Tags: , ,

1 commentaire :

Pascal Hebert a dit...

Merci Éric de challenger mon billet.

Continuons...

2-Prix
Nous sommes d'accord, les coûts reliés à la technologie sont en baisses par rapport à 1999. Surtout quand on pense ce qu'on peut faire avec le nouveaux outils et techno (blog, wiki, xml, etc.).

Mon point touche surtout 2 autres aspects.

a)Les besoins et attentes des clients vis à vis les performances sont de plus en plus élevé. Tout comme le niveau de compétition. Tout à fait normal d'ailleurs. Ceci nécessite souvent plus de stratégie, plus de ressources et plus de datamining. Avec des budgets moyens qui frisent de plus en plus le million, on peut comprendre pourquoi les agences trad, fanatiques de stratégie et de branding, se montrent le bout du nez. Ils ont déjà des taux horaire plus élevé que l'interactif.

B) L'autre facteur qui influence est la spécialisation et pénuries des ressources. Résultat, gonflage des salaires et des coûts d'embauchent.


Pour l'UDA et L'Actra, tu as problement raison. Leur long processus ajoutera une autre année de répis. Cependnant, l'arrivée des vidéos est une bonne raison pour eux de changer leur vitesse de croisière !

A+