14 mai 2008

Constat d'une publicite virale mal amorce du film : Le piege americain

Quand j'ai publié ce billet, il y a moins de 50 heures, sur cette pub télé à la sauce virale très courte et super succinte sans autre renseignement dans le but de nous titiller, la firme de ce super concept n'avait probablement pas prévu qu'avec un site "COOL", - mais sans texte, sans aucune optimisation des URLs et balises Titre de page - et sans aucune promotion Web et lien préalable -, aurait dirigée autant de visiteurs ailleurs que sur leur site. Comme je l'avais lié dans mon billet de lundi midi, (mais pas mentionné pour ne pas faire rider les concepteurs de ce flop viral), j'étais (mon blogue) en première position sur LRLPA et sur plusieurs autres termes avec ou sans les www. et les Lucien Rivard. Voici ce que ça donne pour ce blogue que vous lisez en ce moment:

Note : J'avais désactivé mon script de stats pour bug du 10 à 11h jusqu'au 12 en matinée

Le pire est que dans toutes ces visites, que les "concepteur - idéateur" de cette stratégie à la sauce virale est que même si j'ai eu plus de 1,200 pages vues en moins de 2.5 jours et près de 1,000 visiteurs uniques, le taux de clic sur le lien mis bien en évidence dans le premier billet vers le site "officiel" n'a pas dépassé 6%. Pour ma part j'ai à peu près plus de 6% de nouveaux abonnés à mon fil RSS et 18% qui ont été piqués par la curiosité de ce blogue et ont été voir au moins un autre de mes billets.

Je remercie ces "créateurs" (qui pour une rare fois que les créateurs publicitaire ne sabotent pas mes recommandations dans des projets) car grâce à mon "beta-testage" de Woopra, ils m'ont permis de confirmé en temps réel qu'une bonne proportion des téléphiles vont de facto faire une recherche Web dès qu'ils voient une annonce "titillante" sur la télé.

Depuis aujourd'hui, (ou hier ?) la pub télé viral de quelques secondes annonces en clair le nouveau lien www.lepiegeamericain.com. Il était temps pour eux ;-)

J'espère que Fabienne n'avait pas mis, comme elle ;-), tous ces REER dedans surtout après les critiques d'avant-première ;-)

Aucun commentaire :