10 juin 2008

Les sites Web municipaux et l'Internet

Bon article sur la qualité des sites Web municipaux. Dommage par contre qu'il n'ai pas mentionné LA référence canadienne en fait de site Web municipal. Je crois que la ville de Nainamo est le meilleur exemple canadien, sinon mondial, de la bonne utilisation d'Internet pour une municipalité. Les services en ligne sont très nombreux, allant même jusqu'à avoir le cadastre complet de la ville et des entreprises sur Google Earth.

1 commentaire :

Richard G a dit...

C'est effectivement un article qui on l'espère va éveiller quelques consciences.

En cherchant une maison ce printemps sur la rive-sud de Montréal, forcément l'internet devenait un outil utile pour en savoir plus sur la taxation en cours, les services de loisirs pour les enfants, le transport vers le centre-ville, etc.

Devoir prendre le téléphone pour savoir telle ou telle chose, c'était pas d'avance, comme dirait l'autre. Les réactions des employés municipaux étaient plutôt sidérantes... comme si utiliser l'internet en 2008 pour dénicher le nid de ses rêves était pratiquement une hérésie.

Du côté des agents immobiliers, c'était encore plus étonnant. Fil rss, my dear, pour nous faire connaître les dernières perles? Flickr? Blackberry au lieu d'attendre un retour de courriel 6, 7, 8 heures plus tard? Une carte Google pour avoir réunir toutes les visites sur une même carte?

Quand on sait que la vente/achat d'une maison, c'est souvent une question d'heure.