31 août 2008

Web 2.5 : Quantifié la qualite de l'interactivite par les données mathematiques et historiques

C'est bien l'interactivité que procure le Web 2.0, mais on connaît tous ses travers, comme les trolls (def. anglais) ou encore les bons amis et/ou agence de relations publiques des producteurs de contenus qui louangent sans borne le travail exécuté.

Dans le cas des critiques de Cinéma Montréal, l'internaute peut se faire premièrement une petite idéee de la critique d'un film grâce au tableau récapulatif des appréciations des internautes :


La où je trouve que Cinéma Montréal a assez bien fait son boulot versus les autres système de votes que j'ai aperçu sur la toile c'est de mettre le nombre de critiques que le commentateur a publié ainsi que ses côtes d'appréciations par film :

Dans cet exemple ci-haut, je peux disséquer que cet internaute est du même avis que moi sur le film du Cas Roberge, mais qu'il est diamétralement opposé à mes appréciations sur d'autre films comme la note parfaite sur l'Âge des ténèbres ou encore le 3/10 sur L'horloge Biologique. Ainsi, on peut se faire une bien meilleure idée de la valeur de cette critique particulière (par rapport à nos goûts) et allez vois d'autres historiques qui correspondent plus à nos goût et valeur comme celle-ci pour mes goûts personnels :


Être Cinéma Montréal, je pousserais encore un peu plus l'exercice. J'afficherai aussi les données des résultats totaux de chaque film en 3e colonne et je côterais l'individu qui critique en tenant compte de l'ancienneté de l'inscription, du nombre de critiques et surtout de la moyenne du nombre de mots inscrits dans chacune de ses critiques. Pour les "meilleurs", des billets gratuits de temps à autres pour insiter ceux-ci à développer leur commentaires pour ne pas avoir des exemples comme ceux-ci :
  • C'est pourri j'aurais du mettre mon 10$ en gaz en place.
    1/10
  • Excellent film! À voir, pourquoi ne pas juger par vous même.
    10/10
C'est un petit peu la méthode que Google nous propose pour les résultats de recherche personnalisés. Et je crois qu'ils ont fait leur preuves!

Mise-à-jour 11h00
: En terminant ce billet, je me suis rappeler que j'avais fait un billet sur Swotti l'analyseur d'opinion en mars 2008, et je découvre que maintenant Swotti décele les titres de films (en anglais) et catégorise maintenant ceux-ci par ; Scenario, Directeur, Acteurs, Trâme sonore, Crtiques et autres catégories selon le film.

1 commentaire :

Black water a dit...

Ce système de notation est plutôt excellent car il incorpore les goûts cinématographiques de la personne, permettant de se faire une idée plus juste de la qualité de l'évaluation. On aura tendance à faire confiance aux jugements d'une personne qui a aimé les mêmes films que nous.

Merci d'avoir partagé cet article
yoda
htp://www.ubest1.com