9 sept. 2008

Google News Archive : Très peu de gratuit... pour le moment

Un peu déçu de la recherche d'archives de Google News, surtout par la faute d'avoir lu ceci chez TechCrunch :
Google announced today that it is expanding the historical newspaper articles that are searchable online.
Oui, ils VONT accroître le nombre d'articles dans les archives et digitaliser, - avec reconnaissance de caractères -, les vieux journaux, mais ceci reste encore à faire, - en majeure partie -, comme le souligne justement le blogue de Google :
Today, we're launching an initiative to make more old newspapers accessible and searchable online by partnering with newspaper publishers to digitize millions of pages of news archives.
À preuve, sur les 100 premiers résultats du débarquement du plus célèbre américain à Paris, à l'aube des années folles, 1 seul et unique résultat est gratuit, les 99 autres sont sous abonnement ou payable au visionnement.

Changement de modèle d'affaires pour les archives des journaux de l'époque ?

Sur cet unique résultat, vous verrez dans la page où l'article digitalisé est affiché, des annonces Adwords dans la colonne de droite, qui seront partagé entre l'éditeur et Google. Avec si peu de résultats gratuits au départ de cette initiative, espérons que ce modèle attira de nombreux clics et revenus à ces éditeurs courageux qui sorte du modèle d'affaire archaique des archives sous abonnement très onéreux dans la majorité des cas.

D'ailleur je ne comprend absolument pas pourquoi Google ne nous permet pas de voir uniquement, grâce à un filtre, les résultats d'archive gratuit. Ceci aurait aider aider grandementleur cause et mousser les vieux journaux à élargir leur offrent !

Et moi ou suis-je en archive ?

C'est un peu la même chose pour une égo-recherche, sur plusieurs dizaines d'articles de journaux qui ont traité de mes trouvailles dans les 12 dernières années, des dix présents et pertinents, seul 2 ont réapparus grâce aux archives des nouvelles de Google.

On re-testera ceci au printemps prochain pour voir les progrès.

Aucun commentaire :