30 juil. 2009

Yahoo qui s'allie Bing : So what ?

Pour faire suite à l'article de la Presse d'Émile Côté, je vais finalement donner ici quelques informations supplémentaires.

Primo, Yahoo était un répertoire à l'origine et est ensuite devenu un moteur de recherche et ensuite un portail vers la fin des années 90. C'est justement un des facteurs qui a permis à Google de percer ce marché et de redéfinir et surtout simplifier la recherche sur internet en plus de fournir des résultats probants.

Yahoo ensuite avait une entente avec Google pour obtenir les résultats de recherche de celui-ci qui avait été rompu au 1er septembre 2002. J'avais alors été d'ailleur le premier à m'en rendre compte. Il s'en suit une longue liste de refontes, de la page d'accueil épurée au retour au style portail, rien n'y a fait.

Je ne pleurerai pas Yahoo, mais si c'était tout de même une emblême à l'époque. Les seules utilisations que j'en ai faites dasn les dernières années étaient surtout pour sa section SiteExplorer qui était rapide, mais pas très à jour, pour connaître les (vieux) liens externes pointants sur les sites de mes futurs clients alors que je discutais avec eux au téléphone pour un devis à venir. Ensuite j'utilisais des outils plus à date.

Le vide crée par Yahoo se remplira probablement

À l'aire du 2-3.0 et des Twitter et Facebook, la grande problématique est de un la pérennité de l'information, et de deux sa mise en valeur par les moteurs de recherche. Jamais un micro-billet de Twitter ne fera la une de Google recherche. Idem pour Facebook à moins d'utiliser un expression ou nomenclature "d'ami" très batarde.

Les répertoires qu'étaient Yahoo Directory ou Dmoz sont tellement obsoletes. Il y a un grand trou noir ici pour de l'information valable. Un répertoire de source fiable, mais de consultation rapide avec des possibilités "drill-down" sur des commentaires et votes avec une ergonomie 3.0 manque cruellement sur le Web. Yahoo devrait absolument reprendre cette voie.

1 commentaire :

Boris Ung a dit...

Je suis d'accord qu'il y a un vide à combler en ce qui concerne la recherche d'informations valables.

Il sera intéressant de voir de quelle manière les moteurs de recherche seront en mesure d'utiliser le data provenant des réseaux sociaux afin de proposer de l'information qui nous intéresse.


Mon ami Alphonse Ha illustre bien les défis entourant cette intégration du social media et du search: http://alphonseha.com/2009/07/semantic-search-or-social-search-the-future/


Pour une illusatration générale des enjeux et impacts de cette alliance. Il y a le billet provenant de Ressac Media:
http://www.ressacmedia.com/blog/moteurs-et-referencement-web-seo/microsoft-yahoo-12-points-essentiels-a-retenir/