13 déc. 2008

SEO : Cas extreme : Optimiser un site sans modifier ses textes !

Et oui, pour Noël, je vous dévoile un de mes secrets. Vous n'avez pas rêvé en lisant le titre de ce billet, c'est un cas que j'ai eu à résoudre entre 2003 et 2005. Mon client veut une optimisation de son site sans que je puisse modifier ses textes.

Le problème avec cet ex-client (acheté par des américains) , c'est que ses textes sont très techniques et qu'ils n'utilisent presque jamais des mots-clés plutôt usuels qui ont rapport avec une solution haut de gamme de gestion des ressources humaines.

Exemple du phrasage gnagna utilisé:
Taleo est un pionnier dans les domaines de la sélection basée sur le profil, du workflow configurable, de la plateforme d’évaluation intégrée, du vivier de talents partagé, de l’expérience candidat web 2.0.
Ils étaient et sont toujours obnubilé par le mot-clé Talent, dérivé de l'anglais, et qui dans les deux langues n'est pas le mot-clé idéal pour des solutions de recrutement et de ressources humaines. D'ailleurs ce dernier est quasiment impossible à positionner si vous n'avez pas un site longuement établit sur la Toile depuis au moins 10 ans.

Les solutions logiques pour palier à ce problème aurait été une campagne PPC ou encore une série de blogues. Les deux solutions ont été déployés par des tiers et avec un succès plutôt très moyen (pour être poli).

Que faire ?

J'ai toujours prêché par le contenu et un contenu utile aux internautes tout en focusant sur les moteurs de recherche. Alors qu'est-ce qui me permettrait d'utiliser des mots-clés plus terre-à-terre comme ceux utilisés en recherche et qui ne dénaturerait pas le site de mon client ? Bingo ! Un simple lexique greffé au site du client, et qui ferait office de multiples portes d'entrées sur son site. Voici les résultats qui encore actuellement ce positionne plutot assez bien pour un domaine si compétitif.

Note: Il se peut que les résultats diffèrent légèrement selon le pays où vous ferez les requêtes même si j'ai utilisé Google.com et Google.fr avec le code &meta=countryFR.

7e position mondiale sur : intégration des nouveaux employés
2e position France sur : intégration des nouveaux employés

6e position mondiale sur : Agence de recrutement
15e position France sur : Agence de recrutement

3e position mondiale sur : Coût d'embauche
3e position France sur : Coût d'embauche

1ere position mondiale sur : Critères d'embauche d'employés
1ere position France sur : Critères d'embauche d'employés

9e position mondiale sur : E-recrutement
5e position France sur : E-recrutement

9e position mondiale sur : Évaluation du rendement
1ere position France sur : Évaluation du rendement

3e position mondiale sur : Fidélisation du personnel
2e position France sur : Fidélisation du personnel

1ere position mondiale sur : Gestion de la performance et du rendement
1ere position France sur : Gestion de la performance et du rendement

1ere position mondiale sur : Gestion du processus d’embauche
1ere position France sur : Gestion du processus d’embauche

8e position mondiale sur : Gestion du recrutement
6e position France sur : Gestion du recrutement

1ere position mondiale sur : Gestion du talent
3ere position France sur : Gestion du talent

1ere position mondiale sur : Optimisation du recrutement
1ere position France sur : Optimisation du recrutement

1ere position mondiale sur : Services de recrutement
1ere position France sur : Services de recrutement

2eme position mondiale sur : Solution de gestion de CV
3eme position France sur : Solution de gestion de CV

1ere position mondiale sur : Redéploiement du personnel
1ere position France sur : Redéploiement du personnel

Et voilà, Joyeuses fêtes à tous et éduquer vos clients ou patrons.

Note: Ce même exercice a été fait pour la version anglaise du site, mais il y a quelqu'un chez eux qui a cru bon d'enlever le glossaire anglais du site!!!
Il dort aussi chez ce client un de mes guides qui avait mentionné de mettre des "call-to-action" sur les pages du glossaire avec des liens pertinents sur les pages des solutions proposés pour convertir au mieux les visites générés par ce lexique. Tant pis pour eux !

8 commentaires :

Jonathan Villiard a dit...

Éric, je regardais justement pour quelchechose de similaire pour un client, mais cela ne peut-il pas être considéré comme une "doorway page" par Google?

Je crois que c'est un peu de paranoia de ma part, mais ce point n'est vraiment pas clair selon ce que je peux lire sur le web par rapport à ça.

Merci Éric!

Eric Baillargeon a dit...

@Jonathan

Comme tu remarqueras, et ce après plus de 4 ans en ligne, je ne crois vraiment pas que ce soit considéré comme des "doorway page" parce que c'est simplement un lexique qui aide à comprendre le jargon technique servit par ce site.

Google ne classerait pas ces pages dans les 10 premiers résultats si souvent si cela pourrait être considérer comme tel.

jonathan a dit...

Super, merci Éric, je pense qu'on va procéder comme ça donc.

Merci!

Jonathan

Zelaurent a dit...

Simple & efficace. Merci sincèrement Éric de partager tes secrets avec nous ;)

Samuel Lavoie a dit...

Le pouvoir du long tail évidemment ;) Dans des domaines pas trop concurentiel, les glossaire peuvent en effet très bien faire surtout en francais.. Le site en question profite en outre d'une homepage très forte

Christian Aubry a dit...

Et, en plus, un glossaire est une ressource pratique très riche, qui peut réellement aider les internautes tout en valorisant l'expertise de l'entreprise qui le partage. Quelle belle leçon de "marketing naturel" où le contenu prime sur le contenant et les tours de passe-passe plus ou moins croches. Merci et bravo !

Francois a dit...

Eric, merci de partager ton expertise gratuitement avec nous.

François R.

Patricia Tessier a dit...

Ça déjà été dit plein de fois (7!) mais quelle belle idée!