17 avr. 2009

2009 et 2010 seront des annees organiques

Depuis 1996 que je fait de; l'indexation (1996-1998), du SEO (1999-2001), du SEM grâce aux blogs et au PPC (2002-2004) et du rayonnement Web depuis 2005, je n'avais jamais connu un aussi bon début d'année spécialement axé sur de l'optimisation Web tout en teintant selon mes clients de diverses autres stratégies de rayonnement Web marketing.

Étant assez précose dans l'adaptation et la maîtrise des nouvelles technologies reliées au Web, des blogues en 2000 jusqu'au tout dernier réseau social comme Twitter, je me lasse passablement plus rapidement que mes collègues et en cette année 2009, je soupçonne qu'un certain cycle se terminera bientôt d'ici quelques mois (18 au plus) et que la roue risque de reprendre fortement sur la base de ce qu'est à l'essence le Web, la communication et maintenant une communication bi-directionelle avec du contenu pérenne.

Un indice assez prémonitoire de cet état de fait est la divulgation hier des états financiers de Google qui sont à mon avis assez criante sur l'état actuel du PPC si l'on considère que Google a multiplié les endroits où l'on retouvent ces publicités comme sur Google Finance, News, Maps ou même Gmail dans les diverses langues d'interfaces où avant on ne voyait que très rarement plus d'une publicité ou deux.

1 commentaire :

Laurent Farcy a dit...

En effet, il semblerait que quelque chose est en train de changer. Les gens venaient sur un site après une recherche sur Google. Maintenant, ils suivent une conversation dans un média social, parfois temps réel comme Twitter, et se trouve être propulsés vers votre site.

Du coup, il compte au moins autant de "polir" son site que d'être présents dans les blogs et autres médias sociaux.

On ne peut pas dire que Google soit à la pointe côté web social. Alors, à moins qu'ils se décident à racheter Twitter, ce dernier pourrait écorner leur modèle.