29 sept. 2009

Douze questions que vous devriez demander à vos clients pour une meilleure vision de ses besoins en rayonnement Web

1. Avez-vous un plan de communication ?
2. Avez-vous une liste de domaines inutilisés que vous avez acheté, mais qui ne sont pas utilisé ou "stationné" ?
3. Annoncez-vous votre URL dans les points de vente de publicité hors ligne et est-que vous avez des pages spécifiques pour chaque campagne dans les médias traditionnels?
4. Est-ce que moins de 90% de vos pages de votre site sont indexées dans Google ?
5. Utilisez-vous du contenu aléatoire (random) en position stratégique (colonne de gauche ou en haut) sur vos premières pages ?
6. Utilisez-vous un blogue, Facebook, Youtube, Twitter, Google Vidéo pour promouvoir vos services? Si non avez-vous au moins réservé vos noms de marque ou de cie ?
7. Dans quel pays sont hébergés vos sites Web et où est votre clientèle cible ?
8. Avez-vous des archives pour votre contenu moins pérenne ?
9. Utilisez-vous des contenus insérés "Embed" (widgets, calculatrices) qui utilisent des chaînes de caractères dynamique ou des nuages d'étiquettes ?
10. Vos numéros de téléphone, adresses postales et e-mail et contact sont-ils à jour et uniquement utilisés sur le Web ?
11. Êtes-vous passionné par le Web ou au pire regardez-vous vos statistiques Web une fois par mois ?
12. Où voyez-vous vos efforts de marketing en ligne à moyen terme ?

18 sept. 2009

En hommage a Renee Whatelet


Entre rage, incomprehension et infinie tristesse

On s'était connu par Flickr il y a quelques années, on s'est suivit aussi par nos blogues et réseaux sociaux. On s'est rencontré dans les YulBlog et Yulbiz, on se parlait par Skype chaque mois, elle était parfois ma rédactrice/correctrice pour des mandats. Nous avions décidés de quitter tous les deux Montréal à peu près en même temps et ont appréciait que le Web nous permettre d'être des nomades numériques.



Je regarde mon Skype, vois ton nom et je rêve que ce gris revienne au vert.

Un beau portrait d'elle
Le connard

17 sept. 2009

La part des mobiles sur deux continents

Site d'un média en France sur un échantillon de 2,2M/VU pour un mois
Fureteur et SE
Pourcentage
Safari / iPhone
1.40%
Safari / Symbian OS
0.49%
NetFront / Sony
0.15%
Safari / iPod
0.14%
NetFront / Samsung
0.11%
BlackBerry9530 / BlackBerry
0.06%

Portail Québécois avec un échantillon de 1,1M/VU


Fureteur et SE
Pourcentage
Safari / iPhone 0.34%
BlackBerry9530 / BlackBerry
0.01%


Morale : Bas ;-)

11 sept. 2009

L'esclavage technologique et les petits moutons canadiens

Vous pensiez que l'esclavage avait disparu au Canada ? Bande de caves ! Pour travailler dans ce 21e siècle nous dépendons tous de moyen de communication. Et certains requins l'ont bien compris. Les Bell, Telus et quelques autres cie de télécom nous charge en moyenne plusieurs centaines de dollars par année de plus que la grande majorité des autres habitants de cette planète pour les plans téléphonie et données.

Et pourtant dans cet article de la CBC Canadian cellphone rates among world's worst du mois d'août dernier on lisait ceci ce qui redonnait un peu espoir :
The poor showing was not surprising — the Canadian government has acknowledged that rates are too high and are contributing to lagging cellphone usage. Canada now ranks last for cellphone users per capita in the OECD, having been surpassed by Mexico since the organization's previous study.
Mais évidemment les requins ont sentis la soupe chaude et ont vu que le ministère de l'industrie allait nous fournir un simple outil pour déméler les plans et forfaits outrancieusement compliqués que les telcos nous affligent. Alors les lobbyistes de ces telcos ont fait pression auprès du ministre conservateur et vlan!!! Finis l'outil qui aurait probablement démontré combien on se fait fourrer.

Et la meilleure, on va payer 1,4 millions de dollars de nos taxes pour avoir développer et ensuite flusher cet outil ! Tous en coeur !

10 sept. 2009

La veille Internet sert aussi au R&D et a la production

Dans un contrat passé, il y a presque 2 ans maintenant, j'ai découvert qu'avec de bons outils de veille internet on peut aussi aider des départements de R&D et de production.

Le cas

En regardant mon aggrégateur j'ai remarqué un matin qu'il y avait une certaine effervescence sur divers sites et réseaux sociaux (sans que mon client n'y ai rien à voir) sur un nouveau prototype beta qui fut présenté, - et donc photographié, lors d'un salon spécialisé aux États-Unis. Après quelques jours la vague était vraiment devenu un petit tsunami, tellement qu'après 10 jours les données de ma pipe recueillis sur ce nouveau prototype éclipsait déjà le produit vedette du client qui existait depuis 2 ans. Coup de fil au client pour avoir du département de production les chiffres de production du produit vedette et ceux envisagé pour le prototype. Suite à l'engouement et les commentaires positifs sur les blogues, Facebook et Flickr, je fis la suggestion de quintuplé la production du prototype. Résultat: Après 2.5 mois le prototype était déjà en rupture de stock ;-)

Coût : Moins de 2,500$
Gains : Plusieurs centaines de milliers de dollars